La phrase

"Extirper le sionisme de Palestine" (Al Faraby)


mercredi 28 juin 2017

Syrie: près de 100.000 civils "pris au piège" à Raqa, selon l'ONU

De la fumée à l'est de Raqa, dans le district de al-Sinaa lors d'une offensive de la coalition pour reprendre la ville aux islamistes, le 21 juin 2017 (afp)

L'ONU a estimé mercredi que près de 100.000 civils étaient encore "pris au piège" à Raqa, principal bastion du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, que les Forces démocratiques syriennes (FDS, antijihadistes) tentent de reprendre.
"Avec l'intensification des frappes aériennes et des combats au sol, le nombre de victimes civiles augmente et les voies de fuite se ferment les unes après les autres", fait valoir le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme dans un communiqué.
Selon des données recueillies par le Haut-Commissariat, "près de 100.000 civils sont actuellement pris au piège" à Raqa et "au moins 173 civils – il s'agit ici d'une estimation prudente, et le nombre réel pourrait être bien plus élevé – ont été tués dans les combats depuis le 1er juin".
Située dans le nord du pays et bordée par le fleuve de l'Euphrate, Raqa comptait avant la guerre quelque 300.000 habitants, en majorité des Arabes sunnites. C'était également la ville de milliers de chrétiens arméniens et syriaques et les Kurdes formaient 20% de sa population.
La bataille de Raqa est la plus emblématique pour les FDS qui sont engagées dans des combats contre les jihadistes depuis des mois avec l'appui d'une coalition internationale menée par les Etats-Unis tant sur le plan aérien, qu'avec des conseillers, des armes et de l'équipement.
"Les bombardements de ces trois dernières semaines sur Raqqa ont laissé les civils dans un état de terreur et de confusion quant aux possibilités de trouver refuge entre les atrocités commises par les soldats de Daech (acronyme en arabe de l'EI) et la lutte acharnée pour les défaire", a relevé le Haut-Commissaire, Zeid Ra'ad Al Hussein, cité dans le communiqué.
"Le grand nombre de victimes civiles montre que les parties en présence doivent en faire beaucoup plus pour assurer la protection de la population civile", a-t-il ajouté.
M. Zeid exhorte les parties au conflit à mettre en place des mesures qui permettent aux civils qui souhaitent fuir les combats de le faire en toute sécurité.
Il appelle aussi toutes les forces, y compris les troupes soutenues par la coalition internationale, à veiller à ce que leurs opérations soient pleinement conformes au droit international et à enquêter de façon "rapide et efficace" lorsqu'il y a des "rumeurs" faisant état de victimes civiles.
Selon le Haut-Commissariat, les FDS, qui sont formées de combattants kurdes et arabes, "se seraient elles-mêmes rendues coupables de violations des droits de l'Homme et d'abus de ces droits dans les zones qu'elles contrôlent, notamment dans la ville de Tabqa". Le communiqué cite ainsi "des actes de pillage, d'enlèvements, de détentions arbitraires dans le cadre des opérations de filtrage, ainsi que de recrutement d'enfants".

Les opposants à Macron

À l’hôpital al-Shifa de Gaza, le service de néonatalogie doit fait face à la surpopulation dans l’enclave, tout en souffrant du manque d'électricité.
Cliquez pour agrandir

- Le mardi 27 juin 2017, le groupe France insoumise à l'Assemblée nationale tenait sa première conférence de presse pour annoncer sa formation officielle et l'élection de Jean-Luc Mélenchon à sa présidence
- intéressant... et alors?
- les députés insoumis ont indiqué qu'ils formeraient un groupe d'opposition à la politique d'Emmanuel Macron
- de plus en plus intéressant.... eeeuuhh...
- quoi?
- quelle est la politique d'Emmanuel Macron concernant le blocus israélien contre Gaza?
- que veux-tu savoir très précisément?
- ...!?

Al Faraby
Mercredi, 28 juin 2017

Les habitants de Gaza souffrent d'une pénurie d'électricité qui s'aggrave et met en danger les infrastructures sanitaires, en particulier les hôpitaux.
À l’hôpital al-Shifa de Gaza, le service de néonatalogie doit fait face à la surpopulation dans l’enclave, tout en souffrant du manque d'électricité. La situation inquiète fortement l'équipe médicale. Sami Sahir, pédiatre, explique que le risque en cas de coupure de courant est très élevé.

Concerto pour 2 violons en ré mineur (largo) - Johann Sebastian Bach

Avec cette nouvelle rubrique intitulée "Classique", mon but est de vous donner envie d'aller plus loin dans le répertoire de la musique classique en vous faisant écouter de courtes plages en lien, chacune, avec son contexte culturel.
Elle sera quotidienne et s'étalera jusqu'à la mi-août 2017
N'hésitez pas à la partager avec vos enfants et petits enfants... car en l'imaginant c'est à eux que j'ai pensés en premier.  (Al Faraby)

J. S. Bach en 1746,
portrait par Elias Gottlob Haussmann (1702-1766)

Le Concerto pour 2 violons en ré mineur (BWV 1043), aussi connu sous le nom de Double concerto pour violon, est une œuvre de Johann Sebastian Bach et un des meilleurs exemples des œuvres de la fin de la période baroque. Il l'a composé entre 1717 et 1723 alors qu'il est maître de chapelle à Köthen (Anhalt). En 1739, à Leipzig, le compositeur en fait un arrangement pour deux clavecins transposé en ut mineur (BWV 1062).
En plus des deux solistes, le concerto est écrit pour cordes et basse continue.
Le concerto est caractérisé par la subtile mais pourtant expressive relation entre les deux violons tout au long de l'œuvre, principalement dans le Largo ma non tanto, où l'orchestre à corde se limite à jouer des accords. Ce concerto imite la structure de la fugue et utilise le contrepoint.


mardi 27 juin 2017

Méditerranée: plus de 8.000 migrants secourus en 48H

Un garde-côte libyen debout lors du sauvetage de migrants, le 27 juin 2017 au large de Zawiyah en Libye (afp)

Plus de 8.000 migrants ont été secourus au cours des dernières 48 heures en Méditerranée dans les eaux en face de la Libye, dont 5.000 lundi, ont indiqué mardi des gardes-côtes à l'AFP.
"Lundi, nous avons secouru environ 5.000 personnes qui se trouvaient à bord de quatre embarcations plus importantes, une plus petite et 18 canots pneumatiques", a déclaré un porte-parole des gardes-côtes.
Il a précisé que de nombreux navires des gardes-côtes, des marines militaires impliquées dans le dispositif Frontex, l'agence européenne des frontières, et des ONG ont participé à ces opérations.
A Madrid, la Garde civile espagnole a indiqué mardi qu'un de ses navires "a secouru 133 personnes qui se trouvaient à bord d’un bateau pneumatique à quelque 23 miles des côtes de Libye".
Parmi les personnes secourues il y a 93 hommes, 17 mineurs, deux bébés et 23 femmes dont 7 sont enceintes, selon la même source.
L’équipage espagnol cherchait à porter secours à deux autres embarcations pneumatiques et a été sollicité pour en assister trois autres, précise la Garde civile espagnole, ajoutant que le navire prévoyait d'"embarquer 1.300 migrants, sa capacité maximum".
De son côté les gardes-côtes libyens ont indiqué avoir secouru mardi matin 147 personnes, dont 19 femmes et 4 enfants, à 8 miles au large de la ville de Sabratha, dans l'ouest de la Libye.
La plupart des migrants sont du Cameroun, du Soudan, du Sénégal et du Mali, a précisé le porte-parole de la marine libyenne, le général Ayoub Kacem.
M. Kacem a indiqué que plusieurs embarcations de migrants ont été repérées mardi au large de la Libye, avec la présence d'au moins six bateaux d'ONG "qui prétendent effectuer des opérations de sauvetage", a-t-il dit.
L'un de ces bateaux est entré dans les eaux libyennes, avant d'être contraint par les gardes-côtes libyens de quitter la zone, a ajouté l'officier libyen qui accuse régulièrement les ONG de "complicité" avec les passeurs.
Dimanche, plus de 3.300 migrants avaient déjà été secourus en Méditerranée au cours de 31 opérations distinctes et deux corps sans vie avaient été récupérés, selon les gardes-côtes.
Le beau temps favorise ces départs massifs de migrants qui compliquent fortement les secours. Avec environ 8.300 personnes secourues en 48 heures, le record du 29 août 2016 où environ 7.000 migrants avaient été secourus en 24 heures, n'était pas loin.
Selon des chiffres du ministère italien de l'Intérieur, plus de 73.300 migrants sont arrivés sur le territoire national depuis le début de l'année, en hausse de plus de 14% par rapport à la même période en 2016.
Selon le Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR), 2.005 personnes sont mortes ou sont portées disparues depuis le début de l'année en tentant de traverser la Méditerranée.

Silence radio

Photo: correspondant local d'Assawra
Cliquez pour agrandir

- Notre correspondant local nous informe que l'aviation israélienne a bombardé, tôt ce matin du mardi 27 juin, des positions de la résistance au nord-ouest de la ville de Gaza ainsi que le nord-est de la ville de Rafah. Aucune victime n'est à signaler.
- eeuuhhh...
- quoi?
- comment se fait-il que l'Agence France Presse ne dit rien?
- elle fait comme Mélenchon... et tous les autres
- ...!?

Al Faraby
Mardi, 27 juin 2017


قصف عنيف على قطاع غزة من قبل طيران الاحتلال الإسرائيلي
استهدفت طائرات الاحتلال الإسرائيلي فجر اليوم الثلاثاء، مواقع تتبع للمقاومة في قطاع غزة بعدة صواريخ دون أن يبلغ عن إصابات.
وأفاد مراسل "الوطنية" بأن طائرات الاحتلال الحربية حلقت في أجواء قطاع غزة قبيل أن تغير على موقع "بدر" التابع لكتائب القسام شمال غرب المدينة.
كما حلقت الطائرات في سماء محافظة رفح وأغارت على موقع يتبع لكتائب القسام شمال شرق المحافظة بأكثر من 3 صواريخ.
بدورها، قصفت مدفعية الاحتلال المتمركزة على الحدود الشرقية لمحافظة وسط القطاع، أرضاً زراعية شرق بلدة جحر الديك بعدة قذائف، فيما لم تبلغ المصادر الطبية عن إصابات.
وكان جيش الاحتلال الإسرائيلي أعلن مساء الاثنين، عن سقوط صاروخ في منطقة تجمع مستوطنات "شاعر هنيغيف" شرق قطاع غزة، دون وقوع إصابات.