La phrase

"Extirper le sionisme de Palestine" (Al Faraby)


jeudi 4 mai 2017

La Danse du sabre de Gayaneh - Aram Khatchatourian

Avec cette nouvelle rubrique intitulée "Classique", mon but est de vous donner envie d'aller plus loin dans le répertoire de la musique classique en vous faisant écouter de courtes plages en lien, chacune, avec son contexte culturel.
Elle sera quotidienne et s'étalera jusqu'à la mi-août 2017
N'hésitez pas à la partager avec vos enfants et petits enfants... car en l'imaginant c'est à eux que j'ai pensés en premier.  (Al Faraby)

Cliquez pour agrandir

La Danse du sabre est un mouvement de l'acte final du ballet Gayaneh composé par l'Arménien Aram Khatchatourian et terminé en 1942 ; il évoque le tourbillonnement d'une danse de guerre arménienne, où les danseurs mettent en avant leur adresse dans le maniement du sabre. Cette pièce très célèbre, par son thème chromatique en notes répétées staccato, ses glissandos aux cuivres et son deuxième thème très lyrique aux cordes, fait souvent partie des programmes de concert et a été l'objet de nombreuses adaptations dans la musique populaire.

Gayaneh (parfois écrit Gayane ou Gayne) est un ballet en quatre actes d'Aram Khatchatourian, sur un livret de Konstantin Derjavine et une chorégraphie de Nina Anissimova, créé en 1942.
La célèbre Danse du sabre, brève danse tourbillonnante et enfiévrée, et qui se trouve dans le dernier acte, est certainement le mouvement le plus connu du ballet et a beaucoup fait pour sa notoriété.
Le ballet a été créé sur la petite scène du théâtre d'État de Perm pendant la Seconde Guerre mondiale. En dépit de ces circonstances, le succès a été vif : cette création montrait que la compagnie était toujours vivante. Anissimova invita différents danseurs de la ville à participer à leur ballet. En raison des conditions de travail quelque peu spartiates, les danseurs furent obligés parfois de répéter à proximité des ouvriers et autres mineurs travaillant pour l'effort de guerre.

Il s'agit d'une histoire simple qui se déroule dans une ferme collective de l'Union soviétique, et qui reflète les attitudes et les sentiments des années 1940, lorsque le pays était impliqué dans la guerre mondiale. Un espion est capturé, et des personnages faibles ne peuvent pas résister de prime abord à son influence. Mais bien sûr, l'ensemble des agriculteurs surmontent les problèmes, remportent la victoire finale et créent triomphalement leur propre collectivité pour y vivre ensuite dans le bonheur.
Gayaneh, fille d'Avanes, le responsable du kolkhoze, participe à la capture d'un étranger qui a pénétré clandestinement en Union soviétique pour y découvrir des secrets géologiques. Tout se termine bien et le final du ballet est une célébration de l'amitié des peuples et des nations d'Union soviétique.