La phrase

"Extirper le sionisme de Palestine" (Al Faraby)


vendredi 12 mai 2017

Trumpet volontary - Jeremiah Clarke

Avec cette nouvelle rubrique intitulée "Classique", mon but est de vous donner envie d'aller plus loin dans le répertoire de la musique classique en vous faisant écouter de courtes plages en lien, chacune, avec son contexte culturel.
Elle sera quotidienne et s'étalera jusqu'à la mi-août 2017
N'hésitez pas à la partager avec vos enfants et petits enfants... car en l'imaginant c'est à eux que j'ai pensés en premier.
  (Al Faraby)



Trumpet Voluntary est le titre de plusieurs pièces anglaises pour instrument à clavier, orgue ou clavecin, composées pendant la période baroque.
Elles sont destinées essentiellement à l'orgue, utilisant les jeux de trompette, d'où le nom. Ces «Voluntaries» utilisent aussi le Cornet ou même la Flûte comme jeu soliste. Le prélude est confié aux principaux (Diapasons) ou au plein jeu (Full Organ).
La fonction est à peu près celle d'un prélude : la forme est libre, sans caractéristique obligatoire. Elle consiste souvent en une introduction lente et grave suivie d'une section plus rapide, de caractère brillant et improvisatoire, au style de fanfare jouée à la main droite pendant que la main gauche assure la basse d'accompagnement en accords. Assez souvent, on trouve une fugue libre en place du brillant solo.
Plusieurs organistes-compositeurs des XVIIe siècle et XVIIIe siècle en composèrent, mais la pièce qui est restée la plus célèbre est de Jeremiah Clarke, un rondeau intitulé « Prince of Denmark's March » (la Marche du Prince de Danemark). Cette pièce évoquant les fastes du Grand Siècle a longtemps été attribuée par erreur à Henry Purcell.