La phrase

"Extirper le sionisme de Palestine" (Al Faraby)


vendredi 2 juin 2017

Concerto pour piano no21 (andante) - Wolfgang Amadeus Mozart.

Avec cette nouvelle rubrique intitulée "Classique", mon but est de vous donner envie d'aller plus loin dans le répertoire de la musique classique en vous faisant écouter de courtes plages en lien, chacune, avec son contexte culturel.
Elle sera quotidienne et s'étalera jusqu'à la mi-août 2017
N'hésitez pas à la partager avec vos enfants et petits enfants... car en l'imaginant c'est à eux que j'ai pensés en premier.  (Al Faraby)


Le Concerto pour piano no 21 en ut majeur (K. 467) est un concerto pour piano du compositeur classique Wolfgang Amadeus Mozart. Il fut composé en 1785, peu de temps après le Concerto pour piano en ré mineur (K. 466).
Non seulement cet Andante est le mouvement le plus connu de ce Concerto, mais il est également l'une des mélodies les plus connues de toute la production de Mozart. Ce mouvement aux ondoiements angéliques recèle une angoisse perceptible à même les quelque vingt modulations qui apparaissent à tour de rôle en quelque cent mesures. Cet Andante fait partie de la trame sonore du film Elvira Madigan du réalisateur Bo Widerberg. Olivier Messiaen avait dit de cet Andante qu'il était « l'une des plus belles mélodies de Mozart et peut-être aussi l'une des plus belles de toute la musique ».