La phrase

"Extirper le sionisme de Palestine" (Al Faraby)


lundi 5 juin 2017

Jeux interdits (guitare solo)

Avec cette nouvelle rubrique intitulée "Classique", mon but est de vous donner envie d'aller plus loin dans le répertoire de la musique classique en vous faisant écouter de courtes plages en lien, chacune, avec son contexte culturel.
Elle sera quotidienne et s'étalera jusqu'à la mi-août 2017
N'hésitez pas à la partager avec vos enfants et petits enfants... car en l'imaginant c'est à eux que j'ai pensés en premier.  (Al Faraby)
   

La musique du film Jeux interdits est devenue au fil du temps plus connue que le film lui-même. Ce succès est dû au choix d'œuvres et à l'interprétation du guitariste Narciso Yepes et surtout à la fameuse Romance Anonyme que tout le monde a fini par identifier au film et dont l'attribution pendant longtemps incertaine a conduit certains à affirmer que Yepes en était lui-même l'auteur, lui-même affirmant l'avoir composée à l'âge de sept ans (en 1934, donc) et dont le charme enfantin l'a convaincu qu'elle conviendrait bien à l'atmosphère du film de René Clément. Le jeune Yepes n'a cependant qu'arrangé une œuvre préexistante : en effet, la même pièce fut éditée en 1930, juste un arpège y est inversé. Cette édition est due à Daniel Fortea, qui a reproduit un vieux manuscrit de sa collection : une œuvre manuscrite du début du XIXe siècle et connue sous le titre de Melodia de Sor. Un fac-simile de ce manuscrit fut publié dans un article de Francisco Herrera. Le titre du manuscrit suggère donc que cette romance est due au guitariste et compositeur Fernando Sor, bien que l'on n'ait pas retrouvé cette composition dans les éditions d'époque de ses œuvres. L'identité du véritable compositeur de cette œuvre reste incertaine.